Le 5 mars, l’université et la recherche s’arrêtent !

Sur le site Université Ouverte:

Facs et Labos en Lutte !
Pour des conditions d’étude, de travail et de retraite dignes pour toutes et tous !

Nous regroupons sur ce site des outils pour la mobilisation de l’enseignement et de la recherche, sur la précarité des étudiante·s comme des travailleur·ses, sur la Loi de Programmation Pluriannuelle de la Recherche et sur les retraites.

Le 5 mars, l’université et la recherche s’arrêtent !

Annonçons cette date partout grâce aux affiches et illustrations de Fred Sochard.
Mobilisons tou·tes les étudiant·es et travailleur·ses de l’enseignement et de la recherche, notamment en diffusant des tracts, en organisant des échanges avec les enseignant·es et étudiant·es qui ne sont pas encore mobilisé·es, en diffusant des podcasts et vidéos sur nos luttes.
Nous vous recommandons également de diffuser les analyses récentes sur la situation de l’enseignement et de la recherche. Elles sont formelles : il faut agir vite et fort !
Comme Frédérique Vidal l’explique, il faut faire grève !

Pour faire connaître à tou·tes les préparatifs du 5 mars dans votre fac ou labo, diffusez-les sur les réseaux sociaux avec le hashtag #5MARS.

A Paris, une grande manifestation partira à 14h de Paris 7 et se dirigera vers la Sorbonne, en passant par plusieurs campus.

***

Deuxième coordination nationale des facs et labos en lutte les 6 et 7 mars !

Pour préparer la deuxième coordination nationale, qui se tiendra à Nanterre, il est crucial de discuter partout les propositions de revendications issues de la première coordination, afin que nous puissions déterminer ensemble nos revendication les 6 et 7 mars.
Surtout, il est déterminant pour le succès de cette coordination et la structuration de nos luttes que chaque collectif local choisisse ses mandaté·es, en suivant les recommandations.

URL DE RÉFÉRENCE

https://universiteouverte.org/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.